Aménagement du terrarium Général Truc et astuces

Les alternatives de substrat pour milieux humides

Avec l’avancée en matière de Terrariophilie actuelle, on recense pas mal de type de matériaux utilisés en guise de substrat pour terrariums. Chacun des terrariophiles a sa manière de faire, cependant il y en a certaines qui se sont répandues chez la plupart des éleveurs.

Comment choisir son substrat ?

Le choix doit être judicieux et bien réfléchi selon l’espèce maintenue en captivité et le décor escompté. On va parler exclusivement cette fois des substrats pour les terrariums humides. La résistance aux effets de l’humidité constitue le caractère primordial. Certains s’altèrent rapidement au contact permanent avec l’humidité laissant la place à la moisissure (ex. : les débris de bois blanc). L’habitat artificiel se transformera vite en milieu insalubre ce qui nuira à la santé du reptile. Par contre, d’autres matières résistent très bien à l’humidité, mais présentent l’inconvénient d’être plus poussiéreux quand ils deviennent secs.

L’écorce d’arbre

Les écorces d’arbres constituent la protection naturelle des arbres contre la rigueur des conditions climatiques. Par conséquent, elles sont capables d’endurer les forts degrés d’hygrométrie. Pour avoir une idée de la résistance d’une substance à la putréfaction, il faut se référer à son taux d’acidité naturelle. Elle se quantifie en pH. L’idéal ne doit pas être supérieur à 6 pH.

Les alternatives aux écorces de pin

Substrat milieu humide
Reptasol – Reptiles-Planet

Les écorces de pins constituent le type de substrat par excellence. Mais elles sont de plus en plus délaissées à cause de leurs résines collant à l’animal et la présence d’un acide nommé phénol qui peut être dangereux. Mieux vaut se procurer des écorces de pin marines plus légères, plus abordables, plus résistantes à l’humidité. Attention, certaines écorces d’arbres, comme le cyprès, pouvant blesser le reptile par leurs éclats pointus sont à éviter. Ou encore, on peut opter pour les cubes ou les broyats de cocos vendus en brique.

ATTENTION: Ne pas laisser les écorces de pin trop longtemps humides car elles risqueraient de pourrir. Pour y remedier il préférable de mettre une solution de drainage comme l’hydroclay ou le repticlay de la marque Reptiles-Planet.

substrat humide

Les cubes et les écorces mesurent au moins 10 mm, mais on trouve de plus grosses écorces en magasin pouvant aller jusqu’à 50 mm.

Pour les petits spécimens comme les tortues terrestres, préférez les broyats de coco ou les écorces ne dépassant pas 10 mm. Reptiles-Planet vous propose le Coco Chips Litter.

D’ailleurs pour ces derniers spécimens et les amphibiens, les éleveurs préfèrent utiliser de la terre de bruyère fabriquée ou bien provenant directement des landes et ne doit contenir ni engrais ni autre substance phytosanitaire.

  • Pour un terrarium planté

Ceux qui souhaitent un terrarium avec des plantes vivantes trouveront leur bonheur avec le terreau de feuilles mortes. C’est un meilleur compost que les terreaux pour rempotage ou pour plante intérieure. Et a fortiori, on peut en produire nous-mêmes. Sinon, vous pouvez opter pour le Terrarium Peat de Reptiles-Planet. Une vidéo de produit est disponible ici : https://goo.gl/3j7Tma

  • Les généralités 

Dans la majorité des cas, les substrats résistant à l’humidité retiennent difficilement la poussière quand ils deviennent secs. De plus, ils auront tous besoin de déparasitage soit en les lavant correctement à l’eau chaude soit en les mettant un peu au four à faible température.

Pour ceux qui préfèrent des solutions toutes prêtes, la marque Reptiles-Planet a réalisé des vidéos sur différents types de substrat pour les terrariums humides. Vous pouvez consulter leur article (avec videos). Il s’agit du Repticlay et du Hydroclay.

http://reptiles-planet.com/index.php/blog/reptiles-planet-les-substrats-pour-un-terrarium-tropical/